Perdolan 500mg Adultes 30 Comprimés

4.59  4.59 

Perdolan est indiqué pour soulager la douleur et la fièvre.

Rupture de stock

Description

Propriétés :
Perdolan est indiqué pour soulager la douleur et la fièvre.

Indications :
Usage oral
Contre la douleur et la fièvre
Adultes et enfants (de plus de 8 ans)

Ingrédients :
Amidon de maïs, povidone K30, croscarmellose de sodium, dioxyde de silicium et stéarate de magnésium

Ingrédients actifs :
Paracétamol (500 mg)

Conseils d’utilisation :
La durée du traitement doit être maintenue la plus courte possible et se limiter à la période pendant laquelle les symptômes sont présents.

Enfants et adolescents (poids corporel < 50 kg) : La dose habituelle est de 15 mg/kg par administration, à prendre jusque maximum 4 fois par jour. L’intervalle d’administration doit être d’au moins 4 heures. Les doses maximales sont de 15 mg/kg par prise et de 60 mg/kg/jour. Adolescents et adultes (poids corporel > 50 kg) :
La dose habituelle est de 500 mg à 1 g par administration, à répéter si nécessaire respectivement tous les 4 ou 6 heures, jusqu’à 3 g par jour.
Dans le cas d’une douleur plus intense ou de forte fièvre, la dose journalière peut être augmentée jusqu’à 4 g par jour. L’intervalle d’administration doit être d’au moins 4 heures. Les doses maximales sont de 1 g par administration et 4 grammes par jour.

Pour les adultes qui pèsent moins de 50 kg, la dose journalière maximale est de 60 mg/kg/jour.

Chez les patients présentant des troubles du foie ou qui ont un problème d’alcool, la dose doit être réduite ou l’intervalle entre les doses allongé.

Enfants :
À partir de 25 kg (8 ans) : 1/2 comprimé, jusqu’à 6 fois par jour
À partir de 50 kg (14 ans) : 1 à 2 comprimés, jusqu’à 3 fois par jour

Adultes :
1 à 2 comprimés, jusqu’à 3 fois par jour
Maximum 6 comprimés par jour et maximum 2 comprimés par administration

De par leur forme particulière, les comprimés oblongs sont plus faciles à avaler que les comprimés ordinaires. Il est préférable de les prendre avec un peu de liquide. Les comprimés comportent une rainure permettant de les diviser en deux.

Précautions d’emploi :
Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.
Évitez une consommation exagérée d’alcool pendant le traitement.
En cas de consommation chronique d’alcool, la dose doit être réduite.
N’utilisez pas Perdolan avec un autre médicament à base de paracétamol.
La prudence est conseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.
Si la dose recommandée est dépassée, cela peut causer des lésions au foie.
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.
Remarque pour les diabétiques : Perdolan peut influencer la mesure du glucose sanguin (glycémie).
N’utilisez jamais Perdolan si vous êtes allergique à la substance active ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament.
La dose doit être réduite si vous souffrez d’une grave maladie du foie (entre autres le syndrome de Gilbert) – ou d’une maladie des reins.
Chez des adultes très maigres (< 50 kg), le risque de toxicité pour le foie augmente. La dose doit être réduite.
De graves réaction cutanées (c.-à-d. de la peau) ont été signalées chez des patients traités par du paracétamol. Les symptômes possibles sont : rougeur de la peau, formation de cloques, éruption cutanée. Si des réactions cutanées apparaissent ou si des réactions cutanées existantes s’aggravent, vous devez arrêter immédiatement le traitement.
La dose maximale quotidienne ne peut pas être dépassée en cas d’utilisation simultanée de médicaments qui influencent le fonctionnement du foie, en cas de déshydratation ou de malnutrition chronique.
Faites attention si vous souffrez de déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase ou d’anémie hémolytique, si vous souffrez de mal de tête dû à une surconsommation de médicaments.
Ce médicament contient du paracétamol. Évitez tout usage prolongé et arrêtez le traitement dès que la douleur ou la fièvre a disparu. Ne dépassez pas les doses prescrites ou recommandées.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut aussi provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si Perdolan est utilisé en même temps que des médicaments qui ralentissent la coagulation, un contrôle régulier du sang peut être nécessaire.
– N’utilisez pas Perdolan en même temps que de la cholestyramine car cela peut diminuer l’absorption du paracétamol.
– L’utilisation de paracétamol en même temps que des barbituriques, de la carbamazépine, de la phénytoïne, de la primidone, de l’isoniazide, de la rifampicine ou de l’alcool peut augmenter la toxicité pour le foie.
– Ne pas utiliser simultanément avec le probénécide, la zidovudine, la lamotrigine, le metocl., la dompéridone ou le chloramphénicol.

Présentation :
30 comprimés

Vous aimerez peut-être aussi…